Idées reçues sur la coloration des cheveux

Cette blonde platine branchée ou cette rousse à la Marina Ruy Barbosa ? Quel que soit le style, la coloration des cheveux est une chose qui laisse toujours beaucoup de doutes et il existe plusieurs légendes sur le processus. Aujourd’hui, nous allons vous montrer quelques mythes et vérités sur la coloration des cheveux et vous aider à perdre votre peur ! Regardez ça !

1. La coloration, c’est la vérité !

Oui, la coloration traditionnelle nuit à la santé des cheveux, car il s’agit d’un processus chimique qui modifie la structure du cheveux, l’affaiblissant. Mais ce n’est pas une raison pour paniquer, car les reconstructions, l’hydratation et la nutrition sont, la plupart du temps, capables de bien préparer les cheveux pour éviter de très gros dégâts ou de récupérer la santé des cheveux après le processus.

2. Laisser la teinture sur les cheveux plus longtemps rend la couleur plus intense – Mythe !

La couleur doit être laissée sur les cheveux pendant la durée indiquée par le fabricant uniquement. Si vous la laissez plus longtemps, la couleur ne sera pas plus intense, et même, elle frappera beaucoup les mèches ! De même, retirer le produit avant le délai recommandé n’est pas non plus efficace. En particulier dans les procédés artisanaux, il est idéal de suivre l’heure exacte indiquée dans le manuel.

3. Le ton est moins agressif que la teinture permanente – C’est vrai !

En cas de doute sur le choix d’un procédé ou d’un autre, s’il existe la possibilité de choisir sa couleur (et sachant que les résultats obtenus sont différents), il est intéressant de savoir que les agents tonifiants attaquent moins les fils que les colorants permanents traditionnels. Les agents tonifiants ne contiennent pas d’ammoniac et ont une concentration beaucoup plus faible en eau oxygénée. C’est pourquoi, aussi, le seul fait de tonifier les cheveux ne se radicalisera pas nécessairement dans le changement de couleur, car la transformation sera beaucoup plus subtile ! Normalement, les rehausseurs de teint ne changent la tonalité des cheveux qu’avec des reflets plus subtils que les teintures permanentes, donc ne vous attendez pas au même effet. Dans les cheveux plus clairs, le résultat peut être plus visible. Il est préférable de vérifier cette possibilité avec un professionnel fiable.

4. Le décapage vaut mieux que la décoloration – ça dépend !

En vérité, il s’agit de deux processus différents. Le décapage consiste à enlever les pigments artificiels des cheveux colorés, tandis que la décoloration consiste à enlever les pigments des fils naturels. Si vos cheveux sont teints et que vous voulez changer de couleur, l’idéal est de faire un stripping pour enlever la teinture précédente.

5. Les fils vierges sont plus faciles à teindre – C’est vrai !

La coloration ne s’éclaircit pas. Une fois les cheveux colorés, il ne sera possible d’éclaircir ce fil que s’il y a un dénudage. C’est-à-dire l’élimination des pigments placés par la coloration existante sur les brins.

6. Il n’est pas recommandé de faire un lissage chimique et une teinture le même jour – C’est vrai !

Non pas que ce soit complètement impossible, mais la hâte est alors l’ennemi de la perfection ! L’idéal est de réaliser les processus à des jours différents, en laissant même une marge de distance entre les deux. Il existe même des types de produits qui sont incompatibles entre eux et qui peuvent provoquer la “coupe chimique” tant redoutée, c’est-à-dire la chute soudaine et indésirable des cheveux due à la combinaison de produits chimiques incompatibles. La plupart de ces cas se produisent dans la combinaison du redressement et des colorants ou des décolorations. L’idéal est de toujours écouter un professionnel fiable et de ne pas se laisser abattre par l’anxiété.

7. Le shampoing fait une différence dans l’entretien des cheveux teints – C’est vrai !

Normalement, les shampoings indiqués pour les cheveux teints ne contiennent pas de chlorure de sodium, ce qui peut en fait être bien mieux pour maintenir la couleur et l’hydratation des cheveux colorés artificiellement ! Choisir des produits “sans sel” peut vraiment faire la différence, alors préférez ceux qui portent ce nom.

8. Il est interdit de se teindre les cheveux pendant la grossesse – ça dépend !

Pendant les 16 premières semaines, de nombreux professionnels recommandent aux femmes enceintes de ne pas se teindre les cheveux. La région de la tête est très vascularisée, ce qui peut faciliter l’entrée de substances toxiques dans le sang. Au bout de trois mois, il est plus paisible, mais il est encore plus recommandé d’utiliser des produits moins agressifs, comme les colorants non permanents, par exemple.

9. La piscine peut vous laisser les cheveux verts – C’est vrai !

Les blondes doivent être particulièrement prudentes en été. Outre le sel de la mer qui leur fait très mal aux cheveux, la piscine peut aussi leur causer des problèmes ! Le sulfate de cuivre, utilisé dans le traitement de l’eau des piscines, peut donner aux blondes cette étrange teinte verdâtre. Le conseil pour éviter une catastrophe est d’utiliser des crèmes solaires ou des crèmes pour la piscine.

10. Les cheveux sales, c’est mieux – C’est vrai (mais pas tant que ça) !

Laisser les cheveux avec un peu de gras naturel aide à maintenir le manteau hydrolipidique, qui protège les fils pendant le processus de teinture, mais ne doit pas les laisser complètement sales. En général, le type de cheveux interfère avec le temps nécessaire pour qu’il y ait un peu de gras au moment du processus, donc le fait de les laisser non lavés pendant un jour ou une semaine dépendra beaucoup du type de cheveux que vous avez. Cela réduit considérablement la sensation d’irritation sur votre cuir chevelu. Cependant, il est important de ne laisser qu’un “peu de saleté”, car un excès d’huile peut endommager l’adhérence du colorant sur les brins et peut rendre le résultat moins bon.

11. Certaines couleurs ne sont bonnes que pour un certain type de peau – C’est vrai !

Démythifier la couleur des cheveux est quelque chose de très important avant de choisir de faire ce changement visuel, parce que la couleur de la peau doit être en harmonie avec la couleur appliquée sur les cheveux, afin qu’il y ait un beau résultat final, et que votre cliente ne se sente pas étrange, comme si elle ne se reconnaissait pas en se regardant dans le miroir. En cas de doute, il est toujours indiqué de chercher un professionnel fiable, car il vous aidera à comprendre ce qui est le mieux pour vous et votre teint et choisira le traitement qui répond le mieux à vos attentes !

Si vous décidez de vous teindre vous-même vos cheveux, optez pour des produits professionnels et consultez l’avis des professionnels. Cherchez sur internet pour avoir le maximum d’information si vous n’avez personne à consulter. Il est aussi préférable d’utiliser des produits bio pour la coloration, ça agresse moins la chevelure et donne un rendu plus naturel. Les idées reçues sur la coloration des cheveux laissent perplexe certaines personnes. Il faut savoir que si elle est faite dans les normes et que vous accordez les soins adéquates à vos cheveux après une coloration, vos cheveux garderont sa santé et sa vitalité qu’auparavant. A savoir aussi que les coups de soleil, le froid de l’hiver et une mauvaise entretien peuvent abîmer les cheveux.