Comment bien se laver les cheveux ?

Se laver les cheveux semble souvent être une tâche extrêmement simple, facile et triviale, mais l’accomplissez-vous de la meilleure façon possible ? Il est en effet indispensable de connaitre les bons gestes pour nettoyer correctement sa chevelure.

En quoi les méthodes pour se laver les cheveux sont-elles importantes ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, de nombreuses femmes font des erreurs lorsqu’elles se nettoient les cheveux, compromettant ainsi la santé des longueurs. Si vos cheveux sont ainsi souvent asséchés, trop gras ou chutent, il y a de fortes chances que vos techniques de lavage soient incorrectes.

Une chevelure mal lavée peut sans nul doute entraîner des problèmes à long terme, en particulier pour ceux qui emploient des produits de coiffure et de finition quotidiennement. En fait, les résidus de ces derniers viennent se déposer sur le cuir chevelu et nuisent à la qualité ainsi qu’à la croissance des cheveux. Par conséquent, plusieurs conseils de professionnels sont à suivre pour avoir une crinière plus saine et plus brillante.

Comment bien se laver les cheveux ?

Conseil n° 1 : avant toute chose, vous devez classer vos cheveux

Il est très important que vous analysiez vos racines et vos cheveux séparément. Il peut parfaitement arriver que les racines soient grasses, mais que les longueurs soient normales. Pensez à observer l’état actuel de vos mèches puisqu’il change en fonction de l’âge, du climat et de la nature de l’eau dans votre région. D’autres facteurs comme les conditions de santé, les traitements, les soins utilisés et les médicaments que vous prenez peuvent également influencer la santé de vos cheveux. Il en est de même pour l’emploi régulier d’appareils comme le fer plat ou le séchoir.

Conseil n° 2 : procurez-vous un ou plusieurs shampoings adaptés à votre type de cheveux

Voici une astuce très importante ; quand vous achetez un shampoing, choisissez selon les caractéristiques des racines. Si vous avez une couleur, il faudra dans ce cas prendre un autre soin pour cheveux teintés.

En réalité, l’action de la plupart des shampoings consiste à ouvrir légèrement les cuticules des cheveux et ainsi nettoyer plus en profondeur. Plus un shampoing ouvre la cuticule, mieux il nettoie. Ce type de soin convient particulièrement aux cheveux gras, mais pour des cheveux asséchés, ils ne sont pas toujours intéressants. De plus, ils vont éliminer les actifs du traitement et de la coloration (ce qui augmente la vitesse de décoloration).

Les shampoings pour cheveux teints sont étudiés pour rendre le nettoyage plus facile. Toutefois, cela peut être insuffisant lorsque les cheveux sont gras. Se procurer des produits de finition de qualité peut s’avérer indispensable pour compléter les soins. L’idéal serait d’alterner l’utilisation des shampoings pour garantir un meilleur nettoyage tout en préservant plus longtemps la couleur.

Conseil 3 : Comment choisir le conditionneur ?

Pour le choix du conditionneur (après-shampoing, masque ou bain), vous devez tenir compte des caractéristiques de vos longueurs. Si les racines et les cheveux sont du même type, gras par exemple, achetez un shampooing et un après-shampoing pour cheveux gras. Essayez d’acheter des articles de la même marque puisque les formules sont conçues pour se compléter.

Pas à pas pour un lavage parfait

Étape 1 : essayer de laver les cheveux à l’eau chaude

Lavez votre crinière à l’eau chaude, mais laissez refroidir après le dernier rinçage. Évitez l’eau très chaude, car la température élevée endommage les fils, les laissant desséchés, crépus et ternes. Elle ne sert en effet qu’à éliminer toute la graisse des cheveux. Cette astuce est d’autant plus importante pour les cheveux gras puisqu’une température élevée peut les rendre encore plus gras, la chaleur stimulant les glandes sébacées à produire plus de sébum.

Par contre, l’eau chaude aide à nettoyer l’excès d’huile sur les fils, ce qui les rend plus souples. Si vos cheveux sont donc secs, cela va les dessécher encore plus.

Étape 2 : bien mouiller les cheveux et utiliser un shampoing dilué

Conseil essentiel ; il faut toujours diluer le soin dans un bol au lieu de le mettre directement sur votre tête. Le dosage est d’environ 100 ml d’eau pour une quantité nécessaire à des cheveux longs ou la moitié pour une crinière courte. Il suffit par la suite de la mélanger avec le doigt. Lorsque vous ne diluez pas le shampoing avant de l’appliquer, il finit par se cumuler sur une partie de la tête, endommageant cette région et perturbant la propreté. Un shampooing concentré peut par ailleurs provoquer des irritations, des démangeaisons et des desquamations cutanées. Gardez donc un pot à disposition lors de votre douche quotidienne.

Lors de l’application, massez doucement le cuir chevelu du bout des doigts en effectuant des mouvements circulaires. Pas besoin de frotter les fils, juste le cuir chevelu ! Ces premiers seront en effet nettoyés par la mousse qui s’est formée et qui descend vers les pointes. Le frottement des mèches est inutile. D’ailleurs, cette pratique est considérée comme nuisible puisqu’elle peut endommager et casser les cheveux.

Rincez bien ensuite. Répétez toujours ce processus pour garantir la propreté des cheveux et des racines, surtout si ces dernières sont grasses ou normales.

Si vos cheveux ne sont pas trop sales ou s’ils sont lavés fréquemment, vous n’avez pas besoin d’appliquer le produit deux fois. En plus de ne présenter aucun avantage, une deuxième couche augmente la consommation de produit, d’eau et d’énergie.

Pour info : le cosmétique ne doit être appliqué qu’une seule fois sur les cheveux qui ont tendance à se dessécher, même si vous les lavez plusieurs fois par semaine.

Étape 3 : opter également pour un conditionneur dilué

Il est maintenant temps de passer à l’après-shampoing. Vous pouvez utiliser le même pot pour diluer l’après-shampoing. Trempez les mèches dans le pot à hauteur des oreilles pour plus d’efficacité. Sur les cheveux courts, le conditionneur doit être uniquement employé sur les pointes, en pinçant les cheveux avec les doigts.

Surtout, il ne faut jamais l’appliquer à la racine, car le contact avec le cuir chevelu favorise l’augmentation de l’onctuosité et le développement de champignons. Cela est valable même pour les cheveux secs.

Mesurez par ailleurs une quantité de conditionneurs assez faible. Pour les cheveux normaux, utilisez la dose équivalente à une pièce de 50 cents et pour les cheveux longs, employez comme référence la pièce réelle de 1 dollar.

Ne zappez en aucun cas ce soin de finition puisqu’en plus d’hydrater et d’adoucir les cheveux, son pH favorise la fermeture des cuticules dilatées par le lavage. Si vous laissez les cuticules ouvertes, vos cheveux deviendront de plus en plus secs.

Conseil 4 : peigner correctement ses cheveux

Vous pouvez maintenant vous peigner doucement avec un peigne à dents larges ou si vous préférez, utiliser vos doigts.

Conseil 5 : rincer abondamment

Rincez bien vos cheveux et enlevez tout l’après-shampoing. Ici, plus l’eau est froide, mieux c’est, car elle aide à fermer les cuticules en préservant l’hydratation et en augmentant la brillance.

Ne laissez pas de revitalisant sur vos cheveux puisque l’accumulation de ces débris peut rendre votre crinière lourde et terne. D’ailleurs, il n’existe aucun soin conçu pour être laissé sur les cheveux sauf les protections sans rinçage et les protections thermiques.

Conseil 6 : le séchage

Séchez avec une serviette en pressant les cheveux afin que le tissu absorbe l’humidité. Il faut éviter de frotter le cuir chevelu afin de ne pas ouvrir à nouveau les cuticules des cheveux, ce qui provoquerait également des frisottis.

Si vous utilisez un séchoir, évitez la température la plus chaude puisqu’une température normale permet de bien sécher les cheveux sans les brûler ou les agresser. Ne jamais toucher les mèches avec le bec du sèche-cheveux. Gardez une distance de 15 cm.

Si vous voulez un effet plus lisse, vous pouvez sécher vos cheveux avec une brosse à poils.

Le shampoing anti-déchets pour un nettoyage efficace

Il existe des soins spécifiques appelés shampoing de nettoyage en profondeur. Ce type d’article permet d’éliminer les particules laissées par les produits de nettoyage et de finition appliqués sur les fils. Il vous évite donc l’accumulation de débris dans les cheveux, problème pouvant rendre votre crinière opaque ou électrifiée. D’ailleurs, même si votre chevelure est propre, elle restera terne et difficile à peigner.

L’idéal est de l’utiliser tous les 15 jours. Celles qui emploient de nombreux soins de finition et qui ne se teignent pas les cheveux peuvent par contre l’appliquer une fois par semaine.

Il faut par ailleurs noter que les cheveux colorés doivent être lavés avec ce produit anti-résidus tous les 30 jours, car il élimine une partie de la tache. Si vous avez des cheveux asséchés, ils sont à éviter.